• Le 18 mars 2019
    ESPE - Site de Nantes

Quelles pratiques (formes de travail, outils, moyens pédagogiques, équipements…) contribuent à permettre la scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers ? En quoi une école inclusive favorise-t-elle la construction d’une société plus inclusive ? Quelles formations initiale et continue pour les enseignants afin qu’ils puissent rendre accessibles les savoirs à tous les élèves ?

Présentation

En Europe, la scolarisation des élèves à besoins particuliers atteste d’approches et de pratiques qui divergent d’un pays à l’autre. Le concept même d’école inclusive est différemment appréhendé : « L’implantation des perspectives de l’école inclusive dans les différents systèmes nationaux relève d’une démarche d’ensemble qui vient interroger chacune des traditions nationales. Les États appliquent cette politique de «l’éducation inclusive» à leur rythme et selon leur propre système de valeurs, ce qui conduit à des pratiques différentes selon les pays. ».
En France, le nombre d’élèves avec des besoins particuliers augmente. Ainsi, la scolarisation en milieu régulier, des élèves avec un handicap, est en forte augmentation (321 476 élèves à la rentrée 2017). Le comité interministériel sur le handicap réaffirme les enjeux d’une école pour tous et affiche « la création de plus de 8 000 postes d’accompagnants » mais aussi « la création de 250 Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire –ULIS- en lycée », à l’horizon 2023. La France a en effet choisi de combiner la scolarisation en classe ordinaire avec parfois un soutien par des classes spécialisées. Cependant, l’école inclusive concerne aussi tous les élèves au-delà de ceux en situation de handicap.

Cette Journée internationale sera l’occasion d’entendre, à travers des interventions de collègues d’Autriche, d’Espagne, de Suède et de France, comment des systèmes scolaires agissent face à l’hétérogénéité des élèves, particulièrement lorsque certains vivent des situations de handicap. Il s’agira à travers des exposés de comprendre les conditions et les pratiques en vigueur pour scolariser ces élèves.


Programme

Les conférences de la matinée seront retransmises en visioconférence avec le site ESPE du Mans.

  • 8h45 : Accueil
  • 9h - 9h30 :

Mot d’accueil de Mohammed Bernoussi, Administrateur provisoire de l'ESPE Académie de Nantes
Ouverture par Gwenaëlle Proutière-Maulion, Vice-Présidente Affaires Européennes et Relations internationales de l’Université de Nantes

  • 9h30 - 9h45 : Marie Toullec et Patrice Bourdon, ESPE Académie de Nantes
  • 9h45 - 10h15 : Jacqueline Priour, Autriche, Université de Salzbourg
  • 10h15 - 10h45 : Elena Gómez Parra, Espagne, Université de Cordoba
  • 10h45 - 11h00 : Pause Café
  • 11h00 - 11h30 : Kristina Hellberg, Suède, Université Linnaeus
  • 11h30 - 12h00 : Alain Richard, Proviseur Lycée Les Bourdonnieres
  • 12h00 - 12h30 : Table ronde - Marie Toullec et Patrice Bourdon, ESPE Académie de Nantes
  • 14h -17h : Ateliers pluridisciplinaires

Inscriptions

Cette journée s'adresse à tous les étudiants de Master MEEF 1er et 2nd degrés, si leur emploi du temps le permet, ainsi qu'aux formateurs de l'ESPE. Inscription obligatoire jusqu'au 12 mars inclus.